friends

Ringo Starr sur le nouvel album de R7

Le nouvel album de Ben Harper and The Relentless7 paraîtra cet automne. Intitulé Give Till It’s Gone et produit par Ben Harper lui-même, il succèdera à White Lies for Dark Times, paru en mai 2009.

La grande nouvelle, confirmée par Ben Harper lors d’une conférence de presse, c’est que Ringo Starr a participé à l‘enregistrement d’une des chansons de ce nouveau disque…

L’album est actuellement au stade du mixage. Il a été autoproduit et enregistré aux studios Groove Master à Santa Monica.

« Ce nouvel album a été fait en groupe, et je pense que ça s’entend et ça se sent» a expliqué Ben Harper lors d’une téléconférence devant quelques journalistes alors qu’il était en tournée au Canada. Il semble en tout cas que l’aventure Innocent Criminals soit définitivement terminée: «White Lies For Dark Times a dépassé mes attentes. Je n’avais aucune idée de ce qui allait se passer, je n’avais pas établi de buts (…) Au départ, j’avais planifié trois jours de studio avec eux (Relentless 7), et après ces trois jours, on a simplement continué et non seulement on a terminé l’album, mais on est devenu un vrai groupe dans le processus».

«Ringo Starr joue sur un morceau, c’est quelque chose d’énorme pour nous, et Jackson Brown fait des choeurs sur un titre ».

Ben Harper & Relentless 7 seront en Europe pour la saison des festivals. Ils se produiront entre autres au Main Square Festival d’Arras en France, au Rock Um Knuedler à Luxembourg et aux Ardentes à Liège.

Donavon Frankenreiter: Pass It Around

 

 

Aujourd’hui je souhaite, vous annoncer la sortie d’un album, auquel Ben Harper a participé, et vous présenter un artiste qui a beaucoup de talent… Donavon Frankenreiter

Enjoy

 

Donavon Frankenreiter, acolyte de Jack Johnson et de Ben Harper, a sorti son troisième album « Pass it around » le 25 août.
L’album est composé de mélodies soul, de rythmes entraînants et quelques leçons de vie… Pass It Around démontre la continuelle évolution artistique de Frankenreiter. 

Ben Harper joue sur la chanson « Pass It Around », en écoute sur MySpace et en vente sur iTunes et Amazon.

BIOGRAPHIE: « SI SURFER ME GARDE EN VIE, LA MUSIQUE ME FAIT GRANDIR. »

Né en 1972, Donavon vit en Californie parmi ceux qu’il aime, sa femme, son fils, sa guitare et l’océan. 

Dès l’âge de 13 ans, Donavon est sponsorisé par Billabong, célèbre marque de surf qui lui offre la chance de pouvoir surfer sans pour autant avoir l’obligation de participer aux compétitions.

Sans surprise, l’année suivante, il déménage à Hawaii. Et comme par hasard il loue une chambre… chez les parents de Jack Johnson. Evidemment les deux compères deviennent instantanément amis. Quand ils ne sont pas dans l’eau, ils apprennent ensemble à gratter de la guitare, composant leurs propres chansons.

À 15 ans, Donavon reçoit sa première guitare, mais il attendra 18 ans avant de jouer sérieusement et de monter son propre groupe, Peanut Butter and Jam.

Même s’il a toujours aimé et joué de la musique, il n’y a que trois ans qu’il a trouvé son style et la confiance qui va avec. Depuis Donavon joue constamment et écrit dès qu’il en a le temps. Il aime les choses simples et ses chansons sont inspirées par ce qui l’entoure et plus particulièrement le surf.

La mère de Bob Marley nous a quitté…

Cedella Marley Booker, la mère de Bob Marley, est décédée hier à Miami où elle résidait. Née le 23 juillet 1926 à Kingston, elle se marie à 18 ans avec Norval Sinclair Marley, un Jamaïcain Blanc, capitaine d’armée. Souvent en voyage, il n’est que rarement présent mais envoie régulièrement de l’argent. Quand il décède en 1955, Cedella Booker Marley s’installe dans le ghetto de Trenchtown, à Kingston. Bob n’a alors que dix ans.

Après son décès en 1981, elle lui consacre deux livres : « Bob Marley, My Son » et « Bob Marley: An Intimate Portrait by His Mother ». Elle a également enregistré deux albums, « Awake Zion » et « Smilin’ Island of Song ». Remariée avec un Américain, elle s’était envolée pour le Delaware avant de s’installer en Floride. Devenue au fil des années une personnalité, elle était conviée au Ja’Sound cette année.

 

Source: http://news.reggaefrance.com

Culver City Dub Collective: album DOS

L’album Dos est le résultat d’un collectif d’artistes, qui a été formé à l’initiative du batteur de jack Johnson ADAM TOPOL.

Culver City Dub Collective regroupe ainsi Adam Topol & ses amis Piers Fascini, Ben Harper, Money Mark, Jay Malinowski, Don Cavalli et d’autres.

« Adam Topol & Friends explore reggae, dub and more » (Everloving.com)