Archives mensuelles : avril 2009

Album: White Lies For Dark Times

Ben harper album: white lies for dark times

Ben Harper revient avec un nouvel album studio, intitulé « White Lies For Dark Times » et attendu pour le 27 avril en France. Après le vif succès remporté à l’été 2007 par « Lifeline » enregistré avec The Innocent Criminals, vendu à près de 200 000 copies, le chanteur américain prépare le lancement de son neuvième album studio de sa déjà très brillante carrière.

Cette année, Ben Harper a choisi de mettre les petits plats dans les grands puisqu’il a décidé d’enregistrer son nouvel album studio avec un nouveau groupe de musiciens, afin de présenter de nouvelles sonorités. Ainsi, « White Lies For Dark Times » a été réalisé avec son nouveau groupe Relentless7, cette formation est composée de trois jeunes musiciens originaires d’Austin, dans le Texas. Ensemble, Ben Harper et Relentless7 ont fait de la bonne musique et donc un nouveau son a été dégagé de leur collaboration fructueuse.

white lies for dark times

En 2009, la musique de Ben Harper est ainsi plus spontanée, plus intense et plus rock. « White Lies For Dark Times », son neuvième album studio et premier album avec Relentless7, est une nouvelle collection de onze chansons originales féroces, enregistrées en un éclair brillant aux « Village Studios » de Los Angeles, en Californie. Voilà un bel avant-goût des nouveaux travaux entrepris par le chanteur américain, qui compte bien d’ailleurs combler pleinement le public français.

Tracklist:

01. Number With No Name
02. Up To You Now
03. Shimmer And Shine
04. Lay There And Hate Me
05. Why Must You Always Dress In Black
06. Skin Thin
07. Fly One Time
08. Keep It Together (So I Can Fall Apart)
09. Boots Like These
10. The Word Suicide
11. Faithfully Remain

Ecoutez toutes les chansons du nouvel album, sur:
http://www.myspace.com/benharper

Découvrez toutes les prochaines dates de concert sur:
http://benharper.fr/dates-live-concerts/

Que pensez-vous des enregistrements Studio ?

Relentless7: Vidéo Live à Bourges

Début en fanfare pour le Printemps de Bourges. Dans un Phénix plein à craquer, la 33e édition du festival berruyer a savouré mardi 21 avril au soir la performance du nouveau Ben Harper. Au lendemain de son concert archi-complet à La Cigale (Paris) et à quelques jours de la sortie de « White Lies for Dark Times », son nouvel album, l’artiste américain a littéralement conquis les 6.000 spectateurs qui s’entassaient sous le grand chapiteau du Printemps de Bourges, grâce à une prestation musclée de près de deux heures.

Accompagné de son nouveau groupe, Relentless7, il a enchaîné les morceaux puissants caractéristiques de son nouvel opus. Riffs saturés, solos étirés… Le Ben Harper façon rock faisait penser à la force d’un Lenny Kravitz, la patine bluesy, voire jazzy, en plus. Les références au rock des années 1970 et 1980 étaient aussi bien présentes, comme sur la reprise du titre « Under Pressure », interprétée en duo il y a vingt ans par David Bowie et Queen. Visiblement à son aise dans son nouveau style, l’artiste américain n’hésitait pas non plus à lâcher ses solos de guitare Weissenborn, aussi denses et envoutants qu’à l’accoutumée.

 Tout occupé à communier avec la salle, Ben Harper s’est fendu de nombreux remerciement au public. Celui-ci le lui rendait bien malgré la chaleur et la saturation palpable de la salle – de  nombreux évanouissements sont à déplorer -, rivalisant de décibels avec les guitares de Relentless7. Si bien que deux heures et deux bis après le début de concert, l’appétit de la fosse étaient intacte. Essai transformé, donc, pour le deuxième passage de Ben Harper au Printemps de Bourges (Concertlive.fr).

Paroles: Shimmer And Shine

SHIMMER AND SHINE Lyrics
(White Lies For Dark Times)

It takes a hundred miles of love
To heal a mile of pain
I never say goodbye to the scene
And I never blow out a flame
And I got

White lies for dark times and I don’t need your crutch
I’m kicking out stained glass windows and I’m
Tender to the touch

Shimmer and shine, We leave it all behind
Shimmer and shine, When you tell me that you’re mine
Shimmer and shine, shimmer and shine

Bring me the music for the revolution
It puts my mind at ease, to know
We’re the problem, we’re the solution
The cure and the disease
But life is trying to force me
Force me to trust
I’ve done all I can
I do what I must

Shimmer and shine, We leave it all behind
Shimmer and shine, When you tell me that you’re mine
Shimmer and shine, shimmer and shine

(guitar)

Shimmer and shine, We leave it all behind
Shimmer and shine, When you tell me that you’re mine
Shimmer and shine, shimmer and shine

Shimmer and shine, When you tell me that you’re mine
Shimmer and shine, We leave it all behind
Shimmer and shine, shimmer and shine